English

Parking au 375e Montréal — du 20 au 25 juillet 2017

Dans quelques jours, ce sera la première de Parking, pièce de danse-théâtre présentée pour le 375e de Montréal. En programmation officielle de À nous la rue, Parking se déroulera dans les rues de Montréal, devant un public témoin du parcours ambulatoire du quatuor de danseurs. Celui-ci sera accompagné de l’ambiance sonore d’Antoine Berthiaume et des chansons du pianiste et compositeur Jean Michel Blais. À noter qu’il y aura deux présentations par soir! Quelques infos pour ne rien manquer Quand | Du jeudi 20 au mardi 25 juillet  Où | Rue st-Denis entre Sherbrooke et Ontario, à la hauteur du 2080 Rue Saint-Denis Horaire : Première présentation à 20... Lire la suite →

Contagious Dancing

Girl Walk // All Day is a feature-length dance music video and tale of urban exploration that follows three dancers across New York City. They turn the city’s sidewalks, parks, and architecture into an evolving stage as they spread their joy of movement. The film is about self-discovery and love, and it’s a tale about finding community and vitality in shared public spaces. The idea for this project emerged from our desire to expand the boundaries of the single-track music video, to an epic music film. Girl Walk // All... Lire la suite →

Parcours : marathon d’improvisation in situ

Parcours est un marathon d’improvisation in situ qui investit par le mouvement dansé les lieux publics. Pendant une journée complète, les 25 danseurs sont conviés à explorer par l’improvisation dansée 10 lieux publics de la ville de Montréal. Seul à seul, les participants font la rencontre de différents espaces publics selon un trajet qui lui est prédéterminé. La prochaine édition aura lieu le 27 août 2011, de 12h00 à 19h00!!! ouvert l’œil! Mandat humain Rendre accessible la danse contemporaine | Établir une relation directe entre le danseur et le « spectateur » | Établir un rapport... Lire la suite →

La Rue : Nouvelle position

« L’idée même de rue aujourd’hui a basculé; avant elle revêtait une connotation négative, on parlait d’enfants des rues, de musique de rue… L’art de la rue était hors des musées donc n’était pas reconnu. On opposait musique populaire à grande musique… Souvenez-vous de Le Corbusier et de sa détestation de la rue. Mais, à côté de ce mépris ambiant coexistait la notion de fascination, et cette ambivalence perdure, car la rue c’est l’univers de tous les possibles, des lieux où tout peut émerger, de façon positive ou négative. L’exposition « Né... Lire la suite →