Eldorado de la danse : Hier & Aujourd’hui


Quand Montréal était l’eldorado de la danse

Fragments de l’article de Catherine Lalonde qui pose les questions de l’heure :

 » Il y a 25 ans, quand Montréal était l’eldorado de la danse.
Ils ont tous percé sur les scènes d’ici et d’ailleurs au même moment. Aux Chouinard, Édouard Lock et Ginette Laurin, il faut ajouter feu Jean-Pierre Perreault, Paul-André Fortier et Daniel Léveillé…

…À l’époque, «quelque chose qui explosait sur les scènes. Nouvelle Aire et le Groupe de la Place royale étaient les deux organismes d’où tout est parti, mais le grand boum a été la première du Festival international de nouvelle danse en 1985, qui a créé une émulation extraordinaire.

Mais le temps a passé, on a continué à parler des « vieux », toujours les mêmes.

Pour Paul-André Fortier, maintenant, «le grand constat d’échec, c’est l’argent qui n’a pas suivi avec les générations. On a été des initiateurs de structures, mais ça s’est pratiquement arrêté avec nous. Maintenant, c’est très difficile pour les jeunes d’y accéder».

Claire Adamczyk a des suggestions plutôt radicales pour que Montréal retrouve son feu sacré. «Il faudrait avoir le courage de faire des choix, de ne plus soutenir certaines compagnies pour donner les moyens à d’autres, car l’argent n’est pas inépuisable. Je fermerais les Grands Ballets canadiens, par exemple: on pourrait se contenter du Ballet national du Canada trois fois l’an et les 275 000 $ que le Conseil des arts de Montréal donne aux Grands Ballets feraient pour les jeunes une énorme différence.»

… toutefois un nouveau vent de folie (souffle). « Je vois une jeune génération qui bouscule un peu les établis, dit Michèle Febvre au téléphone. Une dynamique est en marche, qui me paraît très prometteuse, qui gravite autour du collectif La 2e Porte à gauche, avec Dave St-Pierre, Fred Gravel, Marie Béland ou Katie Ward et son chahut chorégraphique. »

Et pour la suite, que décidons nous de faire, qu’avons nous le courage d’initier et de poursuivre? C’est à nous de jouer, c’est l’heure!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>